Humeur

Wildfire – Retour aux origines

17/01/2017

Vous avez vu mon turban ? Comme il est beau ?!

Et puis vous avez remarquez comme mes cheveux resplendissent grâce à cette touche de jaune ? Vous connaissez le nom de cette coiffure ? C’est le Pineapple. C’est une coiffure que les bouclettes et frisettes font pour… aller dormir. Si si ! Je vous le jure. On fait cette coiffure avant d’aller dodo pour permettre à nos boucles de rester belles le lendemain et faciliter le coiffage. On l’appelle aussi Puff. Ce qui rappelle à quel point nos boucles sont frisées, volumineuses… bref « puffy« .

Vous savez quoi ? Aujourd’hui, j’ai tellement envie de partager avec vous mes origines… De vous parler de la fierté que j’ai d’être la Demoiselle du Nord et du Sud. Celle qui apporte le petit rayon de soleil à mes amis belges et celle qui apporte une petite dose de fraîcheur à mes amis africains.

Je sais que j’ai déjà rédigé un billet d’humeur sur mon métissage au tout début du blog (Métisse et fière de l’être), mais j’éprouvais le besoin de revenir sur le sujet. Pourquoi ?

Car pour tout vous avouer, je n’ai pas toujours été fière de ma différence.

(Moi petite Belgo-Togolaise ?)

En fait, je n’ai (malheureusement) été élevée que par ma maman (qui est belge). Et donc, pendant des années, je n’ai pas pu profiter de ma double culture. Pendant des années, j’étais comme l’Alien toute brune qui ne connaissait rien à la géographie africaine, rien à la cuisine africaine, et il ne fallait pas me parler Mina ou Ewé (les dialectes togolais) car je ne comprenais aucun mot… J’étais toujours mal à l’aise quand on me demandait si j’avais déjà visité mon pays d’origine et que je répondais « non ». Je ne savais pas à quoi ni à qui m’identifier… Oui, j’avais beau être la petite bouclée Liégeoise, je sentais tout de même qu’il manquait une (fameuse) pièce au puzzle si je voulais réellement me connaître et construire ma personnalité.

Au-delà d’un père, mes racines me manquaient et m’appelaient incessamment.

Avoir le « cul entre deux chaises », c’est bien beau (n’est-ce pas Aïda ? www.littlewonderlust.com) mais avoir le cul sur une chaise et demi et le reste dans le vide, c’est moins gai…

Mes 17 ans furent un véritable tournant dans ma vie. Je grandissais, je mûrissais et je commençais à devenir une jeune femme. Soudain, j’ai ressenti le besoin d’un retour aux sources, un retour au naturel (vous connaissez la chanson « chassez-le et il revient au galop »). J’ai cessé de lisser mes cheveux, de cacher mes formes, de masquer mon bronzage sous mon maquillage de punkista,… bref, j’ai cessé de me voiler la face et j’ai compris l’essence de mon héritage.

Il y a deux choses qui ont fait que j’ai soudainement porté mon intérêt à ma terre d’origine (le Togo) :

  1.  Le retour au naturel de mes cheveux : j’ai appris moi-même comment prendre soin de mes cheveux, j’ai testé 1001 gammes de shampooings pour cheveux afro, concocté des masques maisons dont je choppais les recettes sur des blogs de belles afronistas, commencé à me renseigner sur les différentes coiffures que la nature particulière de mes cheveux me permettaient de faire (comme les tresses « box-braids », les énormes chignons, et le puff hairstyle,…)… Puis j’ai commencé à admirer les superbes mannequins comme Naomi Cambell, Jourdan Dunn… Je suis tombée sous le charme de Lupita Nyong’o et je me suis rendue compte que j’avais toujours succombé à toutes les tendances que Rihanna avait lancé. Et j’en suis même venue à m’intéresser aux modes africaines et aux superbes tissus que le grand continent offre.
  2. La rencontre d’autres personnes métissées : petit à petit, j’ai ouvert les yeux et me suis rendue compte que j’étais entourée de plein d’autres métisses. Des fois dans la même situation que moi (une de mes meilleures amies est belgo-italienne et ne parle pas un mot d’Italien), puis d’autres vivaient en jonglant constamment avec leurs deux cultures (comme mon premier copain). C’est d’ailleurs ce dernier qui m’a fait comprendre que je passais à côté du gros lotma mixité – mais que j’avais toujours l’occasion de rattraper le temps perdu. Lui, il est belgo-congolais. Il a vécu autant d’années à Lubumbashi qu’à Liège. Je lui demandais souvent qu’il me raconte ses histoires de là-bas et comment il s’était intégré ici, en Belgique. Il m’a raconté des histoires plaisantes, drôles, mais aussi des plus tristes… Car même lui qui avait connaissance des ses deux cultures se sentait à part de temps en temps, et on lui faisait même ressentir des fois. Et là, j’ai compris que je n’étais pas la seule Alien de la Terre Bleue, on l’est un peu tous quand on est bercés dans diverses cultures (consciemment ou inconsciemment).

Vous l’aurez compris : c’est pas à pas que je me suis épanouie de manière décomplexée et que j’ai été curieuse de découvrir l’autre moi qui se cachait derrière le miroir… Apprendre, enfin essayer d’apprendre, une culture par soi-même ce n’est pas aisé. Mais c’est faisable 🙂 Par chance, j’ai renoué contact avec mon papa et ma famille togolaise. Et cela m’a fait un bien fou ! Je n’ai pas encore mis les pieds à Lomé… Mais cela se fera incessamment sous peu ! Je souhaite tant apprendre quelques mots du dialecte, rencontrer des gens de là-bas, me faire dorer la pilule sous le soleil du Togo et connaître une autre facette du monde,

de mon monde.🌍

 

Par chance, grâce à la création de ce blog, les Samba Sisters Touch m’ont fait intégré le groupe « RDV Blogueuses Afro/métissées ». Et cela m’a fait découvrir davantage de choses sur mes origines et puis… Il faut avouer que le blogging est un bel endroit de partage et de rencontres ! *Merci les Sisters* Je citerai des blogs comme lafillefauchee, LovelyColibri, thelittledayovo… et encore plein d’autres que je suis régulièrement et qui m’inspirent !

Et je souhaite faire un clin d’œil tout particulier à Orosca (BustleRush) que j’ai rencontré cette année à l’université et qui a décidé comme moi de lancer son blog. Elle aussi est originaire de Lomé, et bizarrement, on a trop de points en commun ! Haha 😉 (D’ailleurs, on vous réserve une surprise pour bientôt ! #StayTuned)

Enfin… 🙂 Cet article n’aurait jamais eu lieu sans Amandine Nandrin, la photographe avec qui j’ai collaboré pour faire ces photos. (Elles sont belles, n’est-ce pas ? Dites oui ! Haha) Amandine est photographe pro (ça se voit, non ?!) et suit actuellement une formation en chapellerie. C’est elle qui a conçu ce magnifique turban que je porte. Il est en buntal, des fibres végétales tissées. Amandine a réalisé ce turban car elle m’a confié : « J’ai toujours été fascinée par les foulards que les africaines portent ! Mais je ne sais pas du tout comment elles les nouent et parviennent à les faire tenir… Puis moi avec mes cheveux lisses ! Haha » Suite à la confection de ce turban, elle a cherché un modèle pour le porter et « représenter » le côté afro et vous connaissez la suite… 🙂 J’ai été très honorée de faire un shooting de ce style, surtout que j’en rêvais depuis plusieurs mois… Un shooting qui dévoilerait mon côté sauvage ! Haha.

Et puis, au final, cela m’a permis de réaliser que désormais je ne faisais qu’un avec mon métissage.

Comme ce fut un chemin assez long, j’ai eu envie de partager cela avec vous. 💋

Oh… Je pense que j’ai un peu trop radoter et qu’il serait temps que je dépose ma plume pour ce soir… 🙂 J’espère que cette « story time » vous aura fait voyagé dans mon univers et que ce voyage fut plaisant ! Si vous aussi, vous êtes métisses, peu importe d’où, peu importe si vous avez 2 ou 4 origines différentes… Faites-le-moi savoir et racontez-moi un bout de votre histoire, ça me fera énormément plaisir ! Allez, je retourne à mes #MixedGirlProblems ! Je vous embrasse…

xx Kiss xx

Only registered users can comment.

  1. Coucou!

    Ton histoire est touchante et cela prouve une fois de plus que lorsque l on vient de deux cultures différentes… On a toujours besoin à un moment donné de connaître les 2.

    Pour ma part, je suis belgo-tunisienne. Mère belge et père tunisien. J ai ete élevée par les 2, ce qui m a permis de connaître mes deux familles autant ma famille belge catholique et ma famille tunisienne musulmane.

    Ce mélange m a apporté beaucoup de richesses et m a permis d etre tel que je suis aujourd hui.. Neanmoins, je suis toujours entre 2 chaises car en Belgique je suis la petite tunisienne crollée (physiquement, je tiens de mon papa) et en tunisie, je suis la petite belge… jusqu à présent, cela n a pas trop d impact sur moi donc ça va…

    Gros bisou et bonne continuation

    1. Hey Donia 😀
      Merci pour ton témoignage ! C’est top. tu as de la chance, en effet, d’avoir les 2 cultures depuis que tu es enfant et que tes parents soient si soudés ! PS : beau mélange soi dit en passant 😉

      Big Kisses xx

  2. Magnifique article ! !
    Merci beaucoup de partager ce sujet avec nous. Je ne suis pas métisse mais mes parents ne m’ont jamais amener au pays (Côte d’ivoire ) Et c’est vrai que tu as l’impression de manquer un morceau de ton histoire. C’est pour cela que je suis parti seule sur un coup de tête en 2004
    Je ne regrette pas 🙂

    1. Hey Hey Tiphaine !
      Merci beaucoup ❤ et merci à toi pour ce partage ! Je me réjouie de pouvoir visiter mon pays d’origine…

      Big Kisses xx

  3. Waowww je n’ai pas de mots pour te dire à quel point tu es Belle OUI ainsi métissée encore plus. Je te comprends car on se rends compte qu’on est diferent mais JUSTEMENT ça fait notre diferente et notre particularité … moi j’ai eu dur tant qué latine avec racines afro-américain en belgique (je parle quand suis débarque ici il y a 10 ans ) mais il faut juste t’accepter et comprendre que tu mérite autan d’attention et droits comme toute le monde. T’es magnifique et je suis fière de toi … je suis très contente de la chance qué min blog me donne chaUe jour. De connaître des gens comme toi . Gros bisous ma bloquétte préférée

    1. Mi guapa Carolina ❤️
      Muchas gracias ! Ton commentaire est trop mignon ! Et oui, je comprends, cela n’a pas dû être toujours facile pour toi… Tu as raison, c’est notre particularité qui fait notre force. Je suis ravie de t’avoir rencontrée également grâce à ce blog 🙂

      Besooos ma belle bouclée !

    1. Hey Audrey !
      Merciii beaucoup pour les compliments, je transmets tout ça à la photographe car c’est grâce à elle que le rendu est si beau. (PS : merci pour mes cheveux, ils sont ravis hihi)

      Kiss kiss xx

  4. Bonjour j’ai beaucoup aimé ton article je me retrouve à 100 % dans ton histoire .
    Car moi aussi je suis une métisse avec une mère réunionnaise et un père ivoirien.
    Le fait de grandir qu’avec ma mère m’a toujours donné l’impression d’être une déraciné ou quelque chose comme ça.
    Pour pouvoir pallier à ce sentiment de manque si on peut dire, à mes 18 ans j’ai pris 1 année sabbatique pour pouvoir aller Abidjan renouer avec feu mon père et mes origines.
    Ce fut une expérience riche autant culturellement que personnellement.

    Et du coup ton article me faire penser à tout ça et franchement merci parce que c’était touchant
    Bizzz

    1. Hey ma belle ! 🙂
      Si tu savais à quel point ça me met du baume au coeur de lire ton commentaire !
      Je me réjouie tellement de pouvoir me rendre dans mon pays d’origine et de connaître cette expérience riche que tu as connu récemment 🙂 Merci pour ce partage avec moi ! ça me fait énormément plaisir,

      Big kisses xx

  5. Très joli témoignage, pour avoir des cousins/cousines métisses, je sais que ça peut être dur de trouver sa place.
    Tu es magnifique, et tes photos sont très belles.
    Bravo pour ton parcours

    1. Hello Yasmine ! 🙂
      Merci merci ! ça fait plaisir… Et oui, ce n’est pas toujours facile mais on s’adapte !

      Kiss kiss xx

  6. Coucou Shana !

    J’ai lu ton post avec beaucoup d’intérêt, on sent que tu l’as écrit avec ton cœur.

    Pour la petite histoire, mon mari est métisse franco-congolais, il est né orphelin de père. En dépit de cela, ma belle-maman a fait un choix pas facile à l’époque (c’est une femme que j’admire) de rester vivre au Congo malgré le décès de son époux et la pression de sa famille en France, comme quoi elle n’y avait plus rien à faire.
    Quand je lui avait demandé pourquoi ce choix, elle me répond tout simplement que leur projet de couple était de vivre au Congo et qu’elle voulait honorer cela. Ce qui fait que mon mari connait bien le pays d’origine de son père, comme il connait la France.

    Bon courage dans ta démarche pour découvrir l’autre partie de ton histoire. Le plus important est que tu aies déjà renoué avec ton père. J’ai une amie mixed qui n’a pas eu cette chance, car son père et sa mère s’étant quittés en mauvais terme, la mère n’a jamais voulu lui donner des info sur son père et l’Afrique.

    Encore merci d’avoir partager ton témoignage et pour le clin d’œil au groupe #RDVBAM, si ça peut intéresser ton amie blogueuse, n’hésite pas à l’ajouter au groupe.

    Le shooting photo est top, tu y es très belle, ta copine est vraiment douée.

    Des bisous des Sisters 🙂

    1. Coucou les Sisters ! ❤️
      Comment dire… merci mille fois pour l’intérêt porter à cet article qui est, oui, très important pour moi !
      C’est super pour ton mari (Anna, si je présume bien)… Il a eu de la chance d’avoir une maman qui a fait une telle démarche. Et c’est moins gai pour ton amie… Mes parents ne se sont pas quittés en bon terme non plus, mais j’ai réussi à faire ce qu’il fallait pour retrouver les racines 😉

      Merci beaucoup pour les compliments et il n’y a pas de quoi pour le clin d’oeil #RDVBAM

      Je vous embrasse toutes les deux,

      Kiss kiss xx

  7. Coucou ma belle!
    Désolé du retard mais je tiens à te dire que je suis très fan, good job ;). Si tu veux une maîtresse pour apprendre quelques mots en minan je suis là, c’est gratuit le cours. 😀

    1. Oooh ❤️ message trop gentil !
      Merci beaucoup pour les compliments et ce serait avec plaisir pour apprendre quelques mots… hihi

      Kiss kiss ma belle xx

  8. ton histoire est très touchante. Elle est longue mais j’ai tout lu! haha. Je te souhaite de vraiment connaitre ta famille togolaise.
    Bisous
    Daphné du blog Niwaju

    1. Hello Daphné ! 🙂
      Merci merci ❤️ de m’avoir lue jusqu’au bout (je radote beaucoup, je sais ! haha)
      Je t’embrasse,

      Kiss xx

  9. Bel article !! Ton histoire est très touchante, ce n’est pas évident de se livrer et je trouve que tu le fais avec beaucoup de pudeur.
    Au passage tes photos sont magnifiques ! Bisous

    1. Coucou ma belle ❤️
      Merci beaucoup !… Oui ce n’était pas évident et j’ai traîné longtemps avant de trouver les « bons mots » mais voilà, c’est fait 🙂

      Big Kisses xx

  10. J’ai beaucoup aimé ton article et ta façon de raconter ton histoire. J’espère qu’elle pourra inspirer et inciter certain(e)s à renouer avec leur culture/origine.
    J’ai adoré tes photos, ton foulard, ta coiffure,… bref t’es trop belle <3
    Merci pour le clin d'oeil 😉
    Bisous <3

    1. Hello Marjolaine ! 🙂
      Ton commentaire est trop mignon et me va droit au coeur !
      J’espère aussi que cela inspirera d’autres personnes… et avec plaisir le clin d’oeil ! 😉

      Kiss xx ❤️

  11. Ces photos sont vraiment magnifiques ! J’adore le fard à paupière et comme le foulard jaune fait tout ressortir.
    Bravo pour cet article qui a dû te demander du courage pour l’écrire et le publier. Parler de soi et de ses origines c’est comme se montrer à nu (enfin j’imagine). C’est super que ta retrouvaille avec ton papa se soit bien passée, ce n’est pas toujours le cas. En espérant que cette découverte de toi et de ta culture permette de t’épanouir davantage.
    Des bisous ma belle !

    1. Coucou Marine ! 🙂
      En effet, cela m’a demandé du courage pour écrire cet article, mais cela m’a fait un bien fou en même temps…
      C’était une « mise à nu » nécessaire et qui, j’espère, inspirera d’autres gens dans la même situation car je sais que je n’ai pas été la seule 🙂
      Merci pour ton commentaire si touchant ma belle ❤️ et merci pour les compliments !

      KIss kiss xx

  12. J’ai beaucoup aimé lire ton article. Je me suis reconnue dans quelques faits puisque je suis moi aussi métisse. Surtout le fait d’avoir le cul entre deux chaises…
    Je ne suis pas trop inspirée pour te raconter un bout de mon histoire ce soir. J’ai dans l’idée de faire un article sur le sujet aussi un jour. Affaire à suivre
    Et les photos sont très belles. Bravo à la photographe.
    Bisous
    Cindy

    1. Hello Cindy !
      Je lirai ton article avec joie le jour où tu le posteras ! 🙂
      Merci d’avoir partagé avec moi ton ressenti… ça fait toujours chaud au coeur de voir qu’on est plusieurs à penser et à voir les mêmes choses. Et merci pour la photographe !

      Kiss kiss xx

  13. J’ADORE te lire en temps normal mais là j’ai particulièrement adoré cet article ! Tu as de quoi être fière de tes origines, pardon, de NOTRE origine! 😀 Moi je suis 100% togolaise (bien que mes parents viennent de 2 coins différents du pays) mais parfois je me sens moi-même perdue car mes amis sont pour la plupart 100% belges, mon beau-père est belge, parfois je cherche mes mots en mina (bref, je te comprends). Mais c’est important de renouer avec cette si belle culture qu’est la nôtre et de s’en servir comme force car c’est VRAIMENT une richesse! Moi même je prépare un grand voyage au Togo pour l’année prochaine, ce serait sympa qu’on s’y croise! 😀 T’es au top ma petite Shana, vraiment vraiment une chouette rencontre! BISOUS <3

    1. Ma petite Orosca ❤️
      Ton p’tit com’ est trop mims !! Il me met le sourire aux lèvres. (le grand sourire qui perce le visage en deux-là hahaha)
      Je me prépare pour l’année prochaine aussi figure-toi ! Je complote avec mon papa pour y aller et enfin visiter notre beau (petit) pays !
      Et tu es trop gentille, merciii !

      Big Kisses xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *