CHEVEUX | Storytime

Better Have My Curls – 4 ans #AuNaturel

07/04/2017

Hella les naturalistas 💋

Me revoici avec un article un peu spécial… Eh oui, je fête un anniversaire ! Pas le mien, pas celui du blog (qui est encore bien jeune), mais celui de mon retour au naturel ! QUOI ?! Déjà 4 ans que ma crinière n’en fait qu’à sa tête et que j’utilise pas moins de 20 produits capillaires par semaine pour tenter de la dompter. Faut croire que oui.

Du coup, j’en profite pour vous rédiger une petite « storytime »

Qu’est-ce que ça change au final cette transition ? Qu’est-ce que ça fait de passer des cheveux lisses-baguettes aux serpents de Méduse indomptables ? Bon, ok, je pourrais vous gaver avec mon discours du « je me sens moi-même, enfin naturelle, je ne cherche plus à correspondre à tel ou tel stéréotype de beauté… » Mais non, je ne le ferai pas. Car il y a plein petites choses (drôles) du quotidien qui ont changé qui sont bien plus amusantes à raconter et bien plus plaisantes à partager avec vous. Alors, vous êtes prêt(e)s à lire les anecdotes d’une Curly ? 😀

1. Le « Wash Hair Day » ou la Guerre des Frisettes, chaque semaine tu vivras

Mes défrisages furent les premières batailles portées à mes cheveux. Mais ce qui m’attendait après était pire… Le jour du lavage de mes cheveux est une réelle guerre #TheStruggleIsReal. Multiples bains d’huiles pour discipliner ses méchantes spirales qui ne peuvent s’empêcher de frisotter, démêlage au peigne et aux doigts qui prend une bonne demi-heure, séchage qui prend 25 minutes (car je dois activer le mode « air froid » pour ne pas abîmer les boucles), innombrables produits à mettre sur cette tignasse même après le lavage pour « sceller l’hydratation » (sérum, crème, leave-in… et j’en passe) et, en plus, 1 fois sur 3 mes cheveux ne sont même pas aussi volumineux que je ne l’espérais et ne sont même pas doux au toucher… Bref, chaque semaine je livre bataille à cet ovni qui siège sur mon crâne : ma chevelure afro.

2. Un ananas géant au réveil tu seras

Ok, soit je ressemble à un caniche mal coiffé, soit à un ananas punky chaque matin. J’ai cet énorme chignon (qui m’assomme plusieurs fois durant mon sommeil) ou cet énorme pineapple qui me retombe sur le nez et qui m’empêche de couper le réveil de mon Gsm tellement je n’y vois rien… Et je ne vous parle pas des jours où j’oublie d’attacher mes cheveux pour aller dormir…

3. L’attention sur ton afro tu attireras

Des fois, j’ai l’impression que certaines personnes viennent juste me parler parce qu’ils sont fascinés par mes cheveux. On me demande sans cesse si on peut les toucher – et je déteste ça 😉 – ou on me demande comment je fais pour les entretenir. Et le pire de tout c’est quand on me lâche « Pourquoi tu ne les lisses pas ? ». Hum, wait… Et toi ? Pourquoi tu ne boucles pas tes cheveux ? #BetterHaveMyCurls

4. Dès qu’il y aura un peu de vent, une pub pour shampooings tu feras

Alors que la pluie fait horriblement frisotter mes cheveux, le vent me fait sentir comme une star de publicité pour cosmétiques. Non, je ris. En vrai, ça m’énerve tellement de ne pas voir ce qu’il y a au-delà de mon nez que j’ai déjà songé à me faire la boule à zéro. Après tout, pourquoi pas tester le look à la Amber Rose ?

5. Une sympathie pour les filles de la « natural hair community » tu développeras

ATTENTION !!! Je vous vois déjà venir avec votre « tu discrimines les femmes qui portent des wigs et des tissages en favorisant ainsi les cheveux naturels ». Non, je n’ai rien contre les femmes qui préfèrent porter des perruques ou des tissages. Au contraire, je les comprends : c’est un gain de temps considérable et au moins, on est déjà coiffée et apprêtée. Je l’ai déjà fait aussi. Mais je constate simplement que quand je vois une autre fille avec des cheveux naturels, je ne peux m’empêcher d’avoir de la sympathie pour elle – et réciproquement. Comme si on était des sœurs de cheveux. Ok, je vous avoue que ça va loin là… HAHA. Mais en même temps, on livre la même bataille quotidienne à nos crinières. Forcément, ça crée des liens !

6. De tête au quotidien tu changeras

Un jour on libère la chevelure, le lendemain on fait une queue de cheval, le surlendemain on fait un chignon, l’autre jour on fait des tresses, un autre jour encore on change de couleur… Nos cheveux incarnent la diversité dans tous les sens du terme. Ils indiquent qu’on a des origines lointaines et ils nous permettent aussi de changer de tête tous les jours… Magique, non ? 🙂

7. A cause des produits capillaires tu te ruineras

Ma salle de bains n’a jamais été aussi pleine de produits et de cosmétiques que ces 4 dernières années. J’ai différents shampooings, après-shampooings, masques, crèmes hydratantes, sérums, gels, leave-in… Bref, mon portefeuille en paie les conséquences ! Mais lorsque vous êtes réellement fauchées, il y a moyen de soigner vos cheveux avec des ingrédients qui se trouvent dans votre cuisine (bicarbonate de soude pour faire un shampooing, huile d’olive et oeuf pour faire un masque…) et c’est tout bénef’ !

8. Fière de ton originalité tu seras

Au final, si on accepte de « subir » tout cela, ce n’est pas pour rien. C’est parce qu’ils sont la preuve qu’on s’accepte comme on est et qu’on affirme notre différence. « It’s my curly hair, not yours » Ces cheveux sont une partie de nous et reflètent notre personnalité. Ce n’est pas pour rien qu’il faut les chouchouter ! ❤️

Et vous, vous êtes fières d’être une nappy ? Faites-moi part aussi de votre expérience de Curly et contez-moi vos anecdotes, je suis sûre que je vais en raffoler ! Je vous embrasse, à bientôt !

PS : Les photos ont été prises par Jérémie Fays Photographe. Perso, je les adore ! Vous en pensez quoi ? (Pour + de photos c’est ici www.jeremiefays.be)

Des bisous !

FACEBOOKINSTAGRAMTWITTER

Only registered users can comment.

  1. J’ai adoré ha ha! Et les photos de l’article sont juste magnifiques! J’ai beaucoup galéré avec mon retour au naturel mais aujorud’hui je suis tellement heureuse 🙂 Bisous <3

    1. Hey Chloé !

      Merciii beaucoup ! Eh oui, ça fait un bien fou le retour au naturel ! 😀

      Big kisses xx

  2. Hello la belle Shana!

    Comment vas-tu?
    J’ai été un peu débordée ces temps-ci… c’est pour ça que je n’ai pas pu passer te voir!

    Ta chevelure est juste dingue et j’aurai tellement avoir la même! Pour ma part, c’est pareil, je suis issue d’un métissage et donc j’ai les cheveux bouclés, et c’est vraiment compliqué de les dresser lol!

    xx
    Sarah
    http://ladyzorro.fr

    1. Hello ma Lady Sarah ! 😀

      Désolée, je suis moi-même débordée… Préparation des examens et des travaux de fin d’étude #Oups
      Contente que mon article t’ait plu ! Je t’embrasse et #CurlyGirlsDoItBetter même si, oui, certains jours on aimerait ne pas être bouclée… haha

      Kiss kiss xx

  3. Coucou Shana,
    Je suis conquise par la coiffure ! ♡♡
    ça m’inpire cette phrase “Be yourself; everyone else is already taken.” ― Oscar Wilde

    1. Coucou Noémie ! 🙂
      Merciii beaucoup ! Et oui, cette phrase m’inspire beaucoup aussi !

      Kiss kiss xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *