COLLAB' | Humeur | Mode

Les 7 phases de la passion ⏐⏐ @heliboo.be

30/04/2018

Une réconciliation après la rupture, vous y croyez ?

Moi peut-être bien que oui, peut-être bien que non.

Pourtant, me revoilà, aujourd’hui, en train de vous écrire. Parce que comme vous le savez, écrire c’est ma passion n°1 ! Quand on fait les choses avec passion, il y a des hauts et des bas, sans cesse. Et c’est bien le but de la passion : ce ne serait pas drôle si tout était facile. Et inversement.

C’est con, mais après toute cette remise en question, face à moi-même et mes doutes, je me suis rendue compte que rien n’est rose dans la vie (à part mon feed Instagram haha).

J’ai observé.

Oui, j’ai observé toutes ces personnes autour de moi. Tous ces passionnés de la vie. Et je me suis rendue compte que tout le monde avait vécu une sorte de « rupture » avec sa passion à un moment donné. Avant de la retrouver pour un mieux.

Il y a cet accro au sport qui, suite à une blessure, a arrêté de pratiquer sa discipline pendant plusieurs mois avant de reprendre. Cette accro au shopping qui a vu son compte en banque virer au rouge avant d’apprendre à shopper intelligemment. Ou encore cette musicienne qui est tombée malade et qui a repris le chant quelques semaines plus tard seulement… Puis y a moi qui suis tombée à court d’inspiration et qui a déchanté avec cette plateforme de plus en plus superficielle et virtuelle.

Et y a elle aussi.

Julie.

Cette graphiste qui a décidé de lancer son e-shop d’accessoires et bijoux tendances.

Vous allez me dire, entre graphisme et mode, il n’y a qu’un pas à faire ! Et pourtant…

 

Je ne pense pas qu’on peut voir le cas de Julie comme une reconversion professionnelle. Mais plutôt comme un développement de sa passion. Elle a réussi à combiner ses compétences avec sa passion. Ce qui a donné Heliboo.be !

Peut-être que c’est ça qu’il faut faire : au lieu de jeter sa passion à la poubelle, il faut apprendre à la réinventer.

Ce mec accro au sport s’est découvert une passion pour un autre sport, plus doux et qui demande autant de discipline. Cette fille qui est passionnée par la mode a appris à user des vides dressing et des bons plans en magasins…

Et si pour s’épanouir, il fallait tout simplement apprendre à se réinventer ?

Vous connaissez les 7 étapes de la passion ? Non ?

Et si on en parlait ? De manière scientifique bien sûr… *hum hum*

  1. La découverte : première phase de la passion. On découvre notre passion, souvent liée à un don qu’on a (oreille musicale, compétences physiques, manière de communiquer,…) et on s’amuse à découvrir tout ce qu’on peut faire lié à cette passion. Et on y passe des heuuuures !
  2. L’enjaillement : Ouaip. Parce que si on ne s’enjaille pas (s’enjailler = s’amuser) en pratiquant sa passion, ça ne sert à rien…
  3. L’équilibre : Prendre son pied, c’est cool. Mais à côté de ça, il faut apprendre à gérer son emploi du temps. Parce que cette passion ne peut pas empiéter sur le travail, l’école ou la vie privée… (Et c’est là qu’on peut jalouser les gens qui ont fait de leur passion un métier !)
  4. La rupture : moment brutal (par lequel on ne passe pas forcément) qui rompt l’équilibre entre sa passion et soi-même. Période aussi difficile à vivre qu’une rupture amoureuse (ok, c’est une hyperbole)
  5. La remise en question : phase de questionnements. Pourquoi avons-nous été/sommes-nous passionnés par cette discipline ou pratique ? Qu’est-ce que cela nous apporte au quotidien ? Pourquoi arrêter ? Pourquoi continuer ? (Bref, être ou ne pas être passionné ? Telle est la question !)
  6. La réconciliation : période d’apprentissage. On ré-apprend à kiffer ce truc qui nous fait vibrer. On apprend à voir d’une autre manière sa passion et à la développer sous d’autres formes.
  7. L’épanouissement : moment au cours duquel on observe les effets positifs que notre passion a sur nous, au quotidien. Même notre entourage commence à reconnaître cette passion et à nous en parler régulièrement, à nous en demander des nouvelles (ex : « ça va le foot ? », « c’est quand ton prochain cours de guitare ? »…) Notre passion fait partie intégrante de notre vie et on s’imagine pas vivre sans.

 

Je suis sûre que Julie ne peut plus s’imaginer passer un jour sans regarder les jolis accessoires et bijoux qu’elle va proposer pour sa prochaine collection. Tout comme je suis sûre que chaque jour, elle s’amuse à confectionner des petits bijoux.

Parce que oui. Heliboo.be ce n’est pas seulement un e-shop belge qui propose de commander de jolis access’ ! La créatrice s’amuse aussi à confectionner elle-même de beaux bijoux. Ça les rend un peu unique non ? Quand on y pense, on peut porter des bijoux qui ont été faits mains, avec amour et passion.

Mon bracelet ananas n’a pas été confectionné par Julie, mais elle l’a choisi avec soin. En effet, elle choisit minutieusement chaque accessoire des collections qu’elle présente, grâce à son oeil de graphiste en herbe. Elle n’en choisit qu’une petite quantité (quand je vous disais qu’ils étaient uniques… 😉 ) et renouvelle sans cesse sa gamme.

Mon bijou est rosé, en acier inoxydable et son design peut s’associer à n’importe quelle jolie tenue d’été !

Si tu veux commander, toi aussi, ton bijou unique, tu peux utiliser ce code promo : SHANALYA (tu auras droit à -10% sur ta première commande!)

Bref, Julie c’est une nana cool et passionnée qui m’a donné envie d’écrire ce petit billet. D’ailleurs, Heliboo fête prochainement son anniversaire. Ça se passera à Gembloux, le 27 mai, et vous y verrez sûrement ma petite tête bouclée !

(Lien de l’événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1677465322300957/ )

Viens, on sera bien !

Bisouilles plein de paillettes,

 

Only registered users can comment.

    1. Hello !
      C’est une invention de ma part haha. Mais elle représente bien les 3 derniers mois que je viens de passer…
      Bisous !! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *